Toutes et tous contre « la réforme-régressive des retraites ». Le 5 décembre, on ouvre le bal…

Ce jeudi 5 décembre 2019, c’est la date de la 1ère journée de grève interprofessionnelle soutenue par de nombreuses organisations syndicales et de jeunesse (CGT, F0, FSU, Solidaires, FIDL, MNL, UNL, UNEF), qui appellent l’ensemble des salarié-es du secteur privé comme du secteur public, des retraité-es, des privé-es d’emploi, des jeunes, à se mobiliser contre la réforme destructrice des retraites. Avec les syndicats majoritaires de la RATP et de la SNCF appelant à une grève illimitée à compter du 5 décembre 2019, il y a de grandes chances pour que cette journée soit le point de départ d’une mobilisation massive et réussie, tant les transports sont un nœud stratégique et économique, surtout en cette période de fin d’année…

L’éducation doit venir renforcer et amplifier la résonance de cette mobilisation.  Il y a 1001 raisons valables d’être en grève ce jeudi 5 décembre, notamment par le fait que ce seront les enseignants qui y perdront le plus dans ce projet régressif (entre -300 et -800€ par mois selon les estimations)…

Ci-dessous, 4 actions à réaliser pour contribuer à la réussite de la mobilisation, en informant vos collègues et vos proches, parce que ce sont toujours les petits ruisseaux qui produisent de grands torrents :

(Cliquez sur les liens-texte pour télécharger les outils)

1. Tracts à afficher en salle des personnelsAffiche Snes Appel interprofessionnel ;

2. Une proposition de lettre à envoyer aux représentants des parents d’élèves.

3. Un guide contre « les bobards » à diffuser, réalisé par l’association ATTAC (pour plus de justice Diaporamasociale et fiscale).

4. Un diaporama, pour aider à l’animation des heures syndicales (ci-contre). Le Snes a aussi produit un diaporama très utile.

 

Et vous pouvez bien entendu solliciter vos collègues du SNEP pour venir animer une heure d’information syndicale. Contacts : s3-rennes@snepfsu.net.

Et en bonus, cette Vidéo de 8′ à partager, qui révèle les mensonges et manipulations du gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *